Menu
Nouvelle Zélande / Voyage

Tongariro Alpine Crossing : Le trek le plus populaire de Nouvelle Zélande

Road trip NZ

Le Tongariro Alpine Crossing est considéré comme la meilleure randonnée à la journée de Nouvelle Zélande, et l’une des 10 plus belles au monde. Et vraiment ça se comprend, elle est tout simplement incroyable ! Si vous envisagez de la faire, vous allez en prendre plein les yeux : des volcans, des lacs émeraudes, des paysages lunaires, de la neige, de la roche volcanique, des montées bien raides et des descentes glissantes. C’est très loin d’être une randonnée monotone, grâce à cette diversité de paysages, et aux changements de température. Le parcours du Tongariro est mythique en Nouvelle Zélande, c’est une vraie expérience à vivre, et dans cet article je vous dit absolument tout, pour que vous soyez préparés au mieux (équipement, sécurité, réservation etc).

PRESENTATION DU TONGARIRO

Il est le premier parc national créé en Nouvelle Zelande (1887), et il est également le plus populaire dans son pays, avec 200 000 visiteurs et 10 000 randonneurs par an ! Vous l’avez d’ailleurs peut être déjà vu au cinéma, puisqu’il a servi de décor pour le Seigneur des Anneaux, et oui vous ne le savez peut être pas, mais c’est ici que se situe le « Mordor ».

L’étendue du parc est de 797km2, où l’on y trouve trois volcans : le Mt Ruapehu (2797m), qui est l’un des volcans les plus actifs du monde; le Mt Tongariro (1967m) et le Mt Ngauruhoe (2287m), avec une symétrie parfaite, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il a été choisi pour incarner la Montagne du Destin dans le Seigneur des Anneaux. On y découvre également, à mi chemin, trois magnifiques lacs émeraudes.

Le parcours est de 19,4km avec une altitude de 2 000 mètres environ, et se fait en moyenne entre 7 à 8 heures (nous l’avons fait en 6 heures, youhouu!). Il a un dénivelé positif d’environ 900 mètres et un dénivelé négatif de 1200 mètres environ. Vous l’aurez compris, ce n’est pas une randonnée accessible à tout le monde.

Tongariro Nouvelle Zelande

TONGARIRO ALPINE CROSSING : SECURITE ET EQUIPEMENT

Condition physique

Comme je disais, il ne s’agit pas de la petite ballade du dimanche, mais, ce n’est pas non plus une obligation, d’être un sportif de haut niveau ou un expert en rando pour pouvoir se lancer dans le Tongariro. On a pu croiser, quelques personnes qui n’étaient pas très sportives, des personnes âgées, et un enfant, chacun allant à son rythme. Cependant, il faut malgré tout être bien équipé, être préparé, savoir dans quoi on se lance, et surtout se connaitre, il en va de sa propre responsabilité. Si vous n’avez pas du tout la condition physique, vous allez en baver, et pas apprécier votre journée, c’est long, fatiguant et personne ne pourra venir vous chercher. Pour ma part, là où j’ai eu le plus de mal c’est la montée des escaliers, environ une heure après avoir commencé, après tout s’est très bien passé, on l’a même fini en courant (je ne vous raconte pas les courbatures le lendemain) !

Météo

Vérifiez bien la météo quelques jours avant de programmer votre randonnée et également le jour même. Encore une fois il s’agit d’une randonnée alpine, ne vous engagez pas si les conditions météorologiques sont mauvaises. D’ailleurs vous verrez régulièrement au début des panneaux, vous invitant fortement à faire demi tour si la météo est entrain de tourner. Equipés vous bien, été comme hiver, car les températures changent, on a eu très froid au début et très chaud à la fin (nous l’avons fait en octobre, ce qui correspond à la fin du printemps, début d’été en NZ).

Sac à dos et commodités

Pour l’équipement, ne faites surtout pas l’impasse sur l’eau, vous serez (normalement) controlés vers le début par quelqu’un qui vous demandera si vous avez assez d’eau, et si ce n’est pas le cas, demi tour. Pensez à glisser dans vos poches des barres énergétiques en cas de coup de fatigue ou petite faim. Et un pique nique pour vous ravitailler. Prenez des bonnes chaussures de marche dans lesquelles vous êtes bien. Et pour ce qui concerne la tenue, cela dépend évidement de la saison, mais c’est une randonnée alpine donc le temps peut être vite très changeant. Nous sommes partis avec : un legging (jogging pour mon chéri), un sous-legging thermique, un T-shirt technique, un sous-pull thermique, un pull et un K-way. Si vous n’êtes pas assez équipés vous pouvez vous arrêter faire un peu de shopping, la veille dans la ville de Taupo.

Pour les commodités, il y a quelques toilettes sèches le long du parcours. Aucune poubelle n’est mis à disposition, ramenez bien vos déchets avec vous. Evidement, pas de table, ni de banc pour pique-niquer, mais vous trouverez facilement des coins sympas pour vous arrêter.

Tongariro Alpine crossing

TONGARIRO ALPINE CROSSING : QUOI RESERVER ET QUAND LE FAIRE ?

Navette

L’entrée dans le parc du Tongariro est gratuite, la seule chose que vous allez devoir réserver et payer est la navette. Ça a été un vrai casse tête pour comprendre qu’elle navette prendre et surtout où la prendre, car il y a plusieurs choix. L’option que nous avons choisi et je pense celle qui est la plus simple et la moins onéreuse (25$NZ par personne), est de seulement, réserver votre trajet pour l’aller. Dans ce cas, il faudra vous rendre avec votre voiture à l’arrivée (Ketehahi) du trek, où la navette viendra vous récupérer, pour vous emmener au départ (Mangatepopo).

Réservez quelques jours avant votre navette, surtout pendant les périodes d’affluences (saison estivale). C’est très bien desservi et il y a différents horaires dans la matinée, ce qui permet aux touristes d’être dispersés dans différents groupes pour réguler l’affluence et éviter l’effet troupeaux.

Parking

Vous pourrez laisser votre voiture très facilement le matin à l’arrivée du trek, il y a un grand parking gratuit. Il ne s’agit pas du parking qui est directement sur le point d’arrivé, mais celui de l’autre côté de la route. D’ailleurs beaucoup de voitures se garent directement sur le bas côté de la route, c’est permis. Et dans tous les cas, vous pourrez demander directement sur place, il y a des personnes qui sont là si besoin, pour vous dire où vous garer. C’était un peu notre inquiétude, on est venu très très tôt, et franchement ce n’était pas nécessaire, c’est très bien organisé, et surtout il y a de la place pour tout le monde.

Tongariro Alpine Crossing

Merci d’avoir lu mon article, j’espère sincèrement que celui ci t’auras plu et pourra t’aider si tu souhaites gravir l’incontournable Tongariro !

Article en lien : 15 jours d'itinéraires sur l'île du nord

Abonne toi à ma Newsletter

Reçois à la fin de chaque mois un récapitulatif de mes derniers articles, ainsi que du contenu exclusif (codes promo, templates...)

No Comments

    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.